expositions

2014

Portraits croisés, projection format 4K, dix portraits se croisent en 8’54. Participation au livre anniversaire des 40 ans de La Parenthèse, galerie La Parenthèse, Nancy

Muzoom, musée imaginaire des portraits croisés. Le Muzoom est un monde perpendiculaire aux mondes parallèles. Il croise les histoires de chacun de ces mondes et les amène à se rencontrer. Les images font connaissance, les histoires aussi. Le muzoom est un musée imaginaire et évolutif, les images guident la visite.

2012 / 2013

Zeichen zeichen Toujours, toujours, exposition collective, Regionale 13, Kunsthalle Mulhouse zeichnen-zeichnen_DP.pdf

2012

Tableau Variable, dix-huit impressions sur Dibond digital et projection 12’08, galerie Oblique, Paris

« … Pierre Clément travaille sans relâche dans son atelier, avec une seule idée en tête : concevoir une œuvre évolutive qui soit le reflet de ses mondes oniriques. Il trouve dans l’usage de l’informatique un vecteur formidable qui lui permet de décupler les possibilités offertes par le crayon, tout en lui offrant la possibilité de créer une œuvre en constante mutation. Suivant une démarche scientifique et totalement empirique, il met en situation les mouvements et les déplacements de ses animaux de papiers à travers des décors ouvragés… » extrait dossier de presse, Marina David

Migrations, projection (bande-annonce), …Immersion dans un monde merveilleux où réalité et musée croisent de nombreuses espèces animales fantasmées ou réalistes… Muséum-Aquarium de Nancy

Carte blanche à Pierre Clément, programme art et science du fonds INA, projection du Tableau Variable et rencontre, MAMCS, Strasbourg Tableau Variable, projection grand écran

Inauguration des Journées de l’Architecture, Strasbourg

2008

Risques Sismiques : « Magnitude 6.8 » (H110 x L165 cm), « En attendant la réplique » (H165 x L110 cm) représentent deux scènes de la porosité des mondes imaginaires et le destin juridique des Êtres qui les traversent. L’exposition a été l’occasion de l’édition du livre « La fin des mondes« . Rencontre « Tremblements et tralala » en juin 2008 : conversation entre Michel Granet, physicien du globe et directeur de l’École et de l’Observatoire des sciences de la terre de Strasbourg et Pierre Clément, galerie d’actualités scientifiques, Strasbourg. expo-Risques-Sismiques-DP.pdf

2006 / 2007

Apparitions, sous le nom de fra Piero della Tralala, double numérique de Pierre Clément, onze Apparitions, douze détails et vingt cartes postales, galerie La Parenthèse, Nancy. expo-Apparitions-présentation (pdf)

2004

Elle & Eux, exposition collective de peintures, galerie Christian Desbois, Paris

La Vallée des Satrapes, neuf peintures, acrylique sur toile, Lina’s Malesherbes, Paris

2002

Jardin Palatin, dix-sept toiles, éditions affiche, carte postale et catalogue Lettre Palatine, galerie La Parenthèse, Nancy

Tralalajahal (Ralentir, vingt-quatre toiles et Tralalajahal, vingt-deux sérigraphies), Institut français à Prague et Pardubice, République Tchèque.

2001

Ralentir, vingt-quatre toiles découpées dans le film dont douze dorées sur tranche, acrylique sur toile,  galerie Christian Desbois, Paris


Les vingt-deux sérigraphies du Tralalajahal « Suite Tralalaise » ont été exposées : galerie Médicis, Paris, festival d’Angoulême, galerie La Parenthèse, Nancy, galerie Lambiek, Amsterdam, Institut français de Prague et Pardubice, République Tchèque. Voir aussi le livre Tralalajahal édité par Reporter.


EXTRAITS PRESSE

« Projeté en grand format, le Tableau Variable nous plonge dans l’état paradoxal, flottant et attentif du rêveur éveillé. »

 

 

© Photo Anthony Picoré – Le Républicain Lorrain

 

 

 

 

Le Tableau Variable de Pierre Clément est à la fois une méthode et un objet en constante métamorphose.

« … Pierre Clément travaille sans relâche dans son atelier, avec une seule idée en tête : concevoir une œuvre évolutive qui soit le reflet de ses mondes oniriques. Il trouve dans l’usage de l’informatique un vecteur formidable qui lui permet de décupler les possibilités offertes par le crayon, tout en lui offrant la possibilité de créer une œuvre en constante mutation. Suivant une démarche scientifique et totalement empirique, il met en situation les mouvements et les déplacements de ses animaux de papiers à travers des décors ouvragés… » extrait dossier de presse, Marina David

 

Un autre monde est possible / Tewfik Hakem 29 octobre 2012

Une Histoire de peintures Daniel Arasse / Exposition Tableau Variable (lien)

Art numérique ce matin dans l’émission avec l’exposition « Tableau Variable » de l’architecte et dessinateur Pierre Clément qui nous explique la matière et l’objet de ses créations, fruits de six années d’expérimentations… interview deuxième partie à partir de la 19ème minute.

 L’Est Républicain 24 mai 2012 – Lysiane Ganousse

Exposition Le Muséum aquarium invite à une téléportation dans le monde virtuel de Pierre Clément…(lien)  avec Jiminy Cricket intégré, et Pluto coulé dans l’or… Les toons s’invitent au Musée…

… C’est à lui qu’on doit le pelage luisant, et même lumineux de cette panthère qui s’inscrit soudain dans le décor. Ou plutôt dans les décors… Car sur l’écran déployé au mur du Muséum-Aquarium, tel un tableau évolutif, les décors semblent se succéder à l’infini. En fait, il en existe aujourd’hui 200, réalisés sur une même perspective, qui se combinent en triptyques. Le fruit de calculs et d’une mécanique un peu austère à la pensée du néophyte, mais peu importe la petite recette interne, seul compte le résultat. En l’occurrence un musée…

Le Républicain Lorrain 17 mai 2012 – Julien Béneteau

Un Mickey dans le domaine public (lien)

Le dessinateur Pierre Clément s’inquiète du devenir des êtres imaginaires. Son travail est exposé au muséum d’histoire naturelle.

…« Tout est dessiné à la main, à l’échelle, avant d’être scanné, prévient l’auteur. J’ai des centaines de dessins qui peuvent se combiner. Tel élément se trouve à un endroit, il n’en bougera pas. Mais je vérifie qu’il peut apparaître dans le décor, s’il n’est pas caché, ou s’il n’y a que son reflet. »… Pierre Clément : « La traversée de la place Stanislas m’a frappé et a influé sur mon dessin ». Photo Anthony Picoré (voir ci-dessus)

L’Alsace 3 juin 2012 et 22 décembre 2011 – Geneviève Daune-Anglard

Art numérique – Art Le monde imaginaire de Pierre Clément

Pierre Clément élabore des successions d’images habitées par des personnages qui vont et qui viennent dans le décor selon une logique interne somme toute assez mystérieuse.

Tableau variable est une des déclinaisons des mondes imaginaires de Pierre Clément ou « Migrations ». Peuplé d’animaux et de personnages de dessins animés, c’est un tableau « évolutif où rien n’est écrit à l’avance et qui se construit au fur et à mesure… Pour son installation, l’artiste a conçu un triptyque sur écran de 4 mètres sur 2, composé de l’assemblage de six portions de décors avec des personnage fixés dedans. Dans son ordinateur, pour chaque 6e d’écran, il a conçu différents décors, tous construits sur la même grille de perspective…

Forma es vacio, vacio es forma 11 novembre 2012 – JL Coral

Pierre Clément Tralalajahal (lien)
… Las Tablas Variables Pierre Clément son imágenes animadas emitidas en una o varias pantallas. Las tablas no tienen principio ni fin. Se convierten en bucle. La variable es un tríptico que en la actualidad tiene una duración de ciclo 12’09. Cada Tabla continuamente explora un mundo imaginario hecho de la geometría y la arquitectura en constante metamorfosis. Los seres reales o imaginarios que lo habitan son animales. Progresión de la tabla y las historias se basa enteramente en la música que da el tiempo y el ritmo del cambio…

Pierre Clement tiene la mirada limpia de un niño cuando está jugando completamente absorto y disfrutando de ese espacio infantil que muchos de nosotros hemos tenido la suerte de conocer, vivirlo y que jamás tendriamos que perder. Una imaginación gráficamente desbordante hace de su universo un lugar donde a uno le apetece perderse, explorar y descubrir esos misteriosos espacios habitados por seres fantasticos pero cercanos a nuestra infancia. Su estilización de la forma y la linea es pulida y personal, no hay profundos recovecos psicológicos, es el puro placer del juego por el juego, diseñando y creando.

Les cartes d’un monde imaginaire à explorer…

« Comment caser un maximum de combinaisons en un minimum de cartes ? » C’est la question qu’à du se poser Pierre Clément en travaillant sur son tout premier jeu… extrait Jim Jeux sur un Plateau

L’Alsace 22 décembre 2011 – Geneviève Daune-Anglard

Art Le monde imaginaire de Pierre Clément – Un jeu de patience ou d’augures

 

France 3 Lorraine , émission Lorraine Magazine, 16 décembre 2011 – Laurent Parisot

Portrait de 2’15″

 

France 3 Alsace 15 décembre 2011 – Mélanie Frey

Jahal et Jahido sont deux jeux de cartes conçus par un architecte, Pierre Clément, passionné de graphisme et de cartoons…

 

Les Dernières Nouvelles d’Alsace 13 décembre 2011 – Hélène David

Le solitaire réinventé (lien) – Monsieur l’architecte est joueur (lien)

Adepte du solitaire ou de la réussite ? Grâce à Pierre Clément, ces jeux ont trouvé une nouvelle jeunesse en trente cartes et un nouveau jeu : « Jahido». Le petit frère de « Jahal», le premier de l’artiste, est en vente depuis début novembre. …Depuis des années, il enrichit, à force de livres et d’animations, un univers artistique où de petits animaux de couleur côtoient des personnages célèbres du dessin animé dans des décors tout en perspectives…

Le Républicain Lorrain  25 novembre 2011 – Julien Béneteau

L’étrange solitaire de Monsieur Clément (lien)

L’homme n’est pas joueur, encore moins de cartes. Mais il dessine des motifs. La combinatoire émerveille cet illustrateur minutieux, aux airs de rêveur. Il crée des familles, puis imagine des couleurs et enfin il numérote. Enfin apparaissent des jokers, qui impulsent toute la dynamique de ce jeu…

Le monde de Tralala

Plumes, pointes, notes ou feuilles, avec leurs animaux apposés dessus, constituent les motifs des cartes. Pierre Clément y entr’aperçoit les blasons de son monde, le monde de Tralala. Le dessinateur travaille sur cet univers très sérieux depuis des années. Il lui permet de joindre ses deux passions : l’architecture et les animaux.

L’Est Républicain 3 novembre 2011 – Lysiane Ganousse

L’artiste a les cartes en main (lien)  – L’artiste_a_les_cartes_en_main. pdf

Pierre Clément a inventé un univers fascinant dont les créatures s’installent sur un jeu de cartes : Jahido… Pierre Clément aime les animaux. Il aime l’architecture. Et en a fait les sources quasi exclusives de son art durant des décennies… Modelé extraordinaire : Ces mondes, il en explore les géométries et les décores, et l’habite déjà de tous ces personnages de cartoons revues par ses soins. Auxquels il a mêlé ses propres créatures, à fort profil zoomorphiques. Les toons auront ainsi une pérennité, parmi les geckos, souris, crocos, panthères ou basilics configurés selon a méthode qui tient autant de l’artisanat que du génie..

Alsace 20 – In’Alsace – 22 avril 2011

Découvrez le Jahal ! (lien)

Rencontre (3’15) avec Pierre Clément, dessinateur et auteur de dessins animés, qui a imaginé un nouveau jeu de cartes, Jahal.

Le blog de Yannick 7 février 2011

 Le Test du « Jahal » (lien)  –  Le test du jeu -Jahal- – Le blog de Yannick.pdf

…Pierre Clément est un dessinateur dont les travaux sont particulièrement bluffants tant par leur finesse que par leur originalité. Les cartes de son tout premier jeu « Jahal » sont d’une richesse qu’il faut souligner car peu de jeux égalent ce niveau de talent ! …

 

Tric Trac 26 janvier 2011 – Dr Mops

 Jahal : Des cartes pour le Tralalah (lien)    Tric Trac – actualite _ Jahal _ Des cartes pour le Tralalah.pdf

…Le Tralalah dont je vous entretiens est un monde imaginaire qui est celui de l’univers personnel de Pierre Clément. Un univers ponctué de poésie à la fois glacial et foisonnant, technique et enfantin, qui emprunte des sentiers croisant parfois ceux d’Escher, de la jeunesse de Walt Disney ou de Tron dans la grande tradition de la ligne claire…. Quel rapport avec le jeu ?
Sans doute et d’abord l’image. Puis l’utilisation de cette image dans un monde construit tel que seul le jeu de société peut nous permettre d’habiter, le temps d’une partie où nous devenons acteurs volontaires…

 

Le blog de Yannick 20 janvier 2011

 Interview en cinq questions à pierre clément sur la création du Jahal. (lien) + Découvrez le Jahal ! .pdf

…Ce jeu de cartes est un concentré. Derrière il y a un monde inépuisable, hors d’échelle, dont la complexité semblait incompatible avec 56 cartes à jouer. Je n’aurais jamais cru que les clefs de ce monde puissent tenir dans une formule aussi simple, dans la main, et pourtant ça marche. Nous n’en sommes pas encore revenus…

 

 Jeuxsurunplateau 19 janvier 2011 – Jim

Jeuxsurunplateau-Jahal.pdf

« Comment caser un maximum de combinaisons en un minimum de cartes ? » C’est la question qu’à du se poser Pierre Clément en travaillant sur son tout premier jeu autoédité, Jahal. Et visiblement il ne s’en sort pas si mal… Jahal est donc un petit jeu de cartes basé sur les suites numériques, chromatiques et symboliques…

Jedisjeux.net 15 janvier 2011 – limp

Le Jahal un jeu de cartes breton et nouveau (lien)

… Composé de 56 cartes, sa règle est un curieux mélange de jeu de sept familles et de la réussite, mais dont l’objectif et la tactique sont différents. Dans ce jeu pour de 2 à 6 joueurs il y a cinq familles de dix cartes, cinq jokers et un super-joker, le Jahal, qui a donné son nom au jeu...

 

Ouest France 30 décembre 2010 – Monique Morin

… Le moindre détail de chaque carte est une image à part entière où les lumières, les reflets, les transparences ont été travaillées à une échelle dix fois plus grande. Il en résulte une qualité graphique qui a été servie par la haute technicité du fabricant de cartes à jouer…

 

L’Alsace 24 décembre 2010 – Geneviève Daune-Anglard

Les cartes d’un monde imaginaire à explorer et… à jouer en famille… pdf

… « Ce qui m’intéresse dans cette tâche, c’est d’explorer un monde que je ne connais pas, de comprendre les logiques qui mettent en forme ce monde et la technique qui va me permettre de le réaliser. J’ai cette curiosité pour les systèmes vivants, en tant qu’architecte, mais aussi comme illustrateur. » Le dessinateur a déjà illustré des livres pour enfants parlant de zoologie ou de biologie. Ce qui le fascine, « ce sont ont les ruptures d’échelles, les métamorphoses, mais aussi les aberrations ». Ses techniques de travail sont un mélange de méthodes traditionnelles, « voire anachroniques »,…

Les Dernières Nouvelles d’Alsace 22 décembre 2010 – Mylène Spoecklin

Jahal : ludique et artistique (lien)

… Pierre Clément, architecte, dessinateur, auteur, propose un nouveau jeu de cartes dont il est l’inventeur, du concept à la réalisation… Cet artiste complet se lance dans cette entreprise à partir de la sollicitation d’une amie qui a grandement apprécié son travail d’illustrateur. De 7 à 77 ans Deux années ont été nécessaires à Pierre pour créer ce jeu qui se révèle très original. Le nom du jeu, « Jahal », vient d’un livre que l’artiste a écrit et illustré en 1991, intitulé Tralalajahal…

Apparitions

L’Est Républicain, 6 décembre 2006 Jean-Paul Germonville

Apparitions Suite de l’histoire du Labyrinthe de Pierre Clément. Sur le thème de la mythologie cette fois.

Pierre Clément en est à la troisième phase de la mise en forme de ses labyrinthes. Obstination du détail : Muni de ces données, chacun peut dès lors voyager dans le labyrinthe, rencontrer les populations qui l’occupent, s’arrêter sur telle ou telle scène. Celle de l’Annonciation par exemple s’est métamorphosé en pingouin et la Sainte-Vierge en fleur dans une mise en scène dont l’ordonnancement et le découpage renvoient à des traditions picturales du XVe siècle.

Le Républicain Lorrain, 3 décembre 2006 Julien Bénéteau

Les Apparitions de Pierre Clément

Un petit personnage rêve sur sa carotte volante. Il contemple son reflet dans un miroir d’un vert improbable. Le légume a laissé ses fanes dans une boucle du déocr. L’observateur ne sait pas trop où il se situe dans l’espace : des reflets sur la droite du tableau lui laissent à penser qu’il se passe quelques chose jusque dans son dos…

Tralalajahal

Tralalajahal ? …Ce nom assez curieux désigne un pays, une ville ou, si vous voulez, une civilisation imaginaire, inventée par le dessinateur français Pierre Clément… extrait entretien par Magdalena Segerteva

Cloud 109 2 février 2010 – Peter Richardson

Tralalajahal – The Incredible Worlds of Pierre Clement (link)

Looking at the amazing work of Chris McEwan yesterday, put me in mind of another artist and near contemporary of Chris McEwan, Pierre Clement. I think the parallels are obvious but as Clement is of course French and the French love of the graphic arts is a long standing tradition which is well catered for in French publishing, his work although still relatively obscure is nevertheless somewhat easier to access…

Radio Praha CZ Radio 6 et 10 février 2002 – Magdalena Segertova

Deux entretiens autour de l’exposition de peintures et de sérigraphies Suite Tralalaise à l’Institut français à Prague

  Le dessinateur Pierre Clément expose à Prague 6 février 2002 (lien)Le Monde animal de Pierre Clément 10 février 2002 (lien)

Tralalajahal à l’Institut français à Prague et Pardubice, République Tchèque. Pierre Clément parle de son travail pour la presse enfantine et de ses animaux préférés.

Tralalajahal ? … Ce nom assez curieux désigne un pays, une ville ou, si vous voulez, une civilisation imaginaire, inventée par le dessinateur français Pierre Clément. Dans ce pays vivent des animaux, fourmis, éléphants, pingouins, tigres et guêpes. Ils se transforment tantôt en acrobates, tantôt en Tableau de Pierre Clément physiciens qui découvrent le fonctionnement des lois naturelles. Pierre Clément, artiste à talents multiples, qui fait aussi de la publicité, de la bande dessinée, et des films d’animation, dessine les animaux depuis son enfance…

contact presse