exposition Apparitions – fra Piero della Tralala

Fra Piero della Tralala, frère tardif de la Renaissance est mon double numérique. Les images que je construis, fra Piero les enlumine. Fra Piero apparaît en 2006 dans lexposition Apparitions à la galerie La Parenthèse.

Les Apparitions présentent une version animalière et végétale des Annonciations. L’ange Gabriel est un manchot harnaché d’ailes de papillon, Marie est une fleur, le Saint Esprit un bousier ailé, les colonnes des colonnes et les vases des vases. La méthode de fra Piero est encore primitive, elle traite les images en bloc, mais les couleurs commencent à sortir des ténèbres. En 2007, trois Révélations suivent les onze Apparitions. En 2008, les deux grands panneaux En attendant la réplique (165 x 110 cm) et Magnitude 6.8 (110 x 165 cm) sont exposés au sein de l’exposition Risques sismiques. Ces deux panneaux sont la dernière manifestation de la période primitive de fra Piero della Tralala. La séparation des couleurs et des échelles marque son entrée dans l’âge classique, la maîtrise des textures, des lumières et des couleurs y devient éclatante.

Aujourd’hui, nous sommes inséparables.

Pierre Clément, architecte DPLG/DPLT

Ci-dessous une sélection des Apparitions de fra Piero della Tralala/Pierre Clément, exposées en 2006/2007 à la Galerie La Parenthèse

  • Onze Apparitions (45 x 60 cm) – impression jet d’encre sur PVC 3 mm, chaque tableau numérique est édité à 8 ex. (+ 4 EA) numérotés et signés au dos
  • Douze Détails (18 x 24 cm) – tirages numériques laminés sur médium,
  • Vingt cartes postales (10,5 x 15 cm) – tirages numériques sur papier
  • Une affiche

 

 

 

 

presse extraits

Apparitions

L’Est Républicain, 6 décembre 2006 Jean-Paul Germonville

Apparitions Suite de l’histoire du Labyrinthe de Pierre Clément. Sur le thème de la mythologie cette fois.

Pierre Clément en est à la troisième phase de la mise en forme de ses labyrinthes. Obstination du détail : Muni de ces données, chacun peut dès lors voyager dans le labyrinthe, rencontrer les populations qui l’occupent, s’arrêter sur telle ou telle scène. Celle de l’Annonciation par exemple s’est métamorphosé en pingouin et la Sainte-Vierge en fleur dans une mise en scène dont l’ordonnancement et le découpage renvoient à des traditions picturales du XVe siècle.

Le Républicain Lorrain, 3 décembre 2006 Julien Bénéteau

Les Apparitions de Pierre Clément

Un petit personnage rêve sur sa carotte volante. Il contemple son reflet dans un miroir d’un vert improbable. Le légume a laissé ses fanes dans une boucle du déocr. L’observateur ne sait pas trop où il se situe dans l’espace : des reflets sur la droite du tableau lui laissent à penser qu’il se passe quelques chose jusque dans son dos…

Présentation_expo-nancy2006.pdf